La Planetary Dance a été imaginée par la chorégraphe californienne Anna Halprin en 1987. Organisée chaque année en juin, dans différents pays du monde, cette danse est un "rituel de paix et de renouveau"

 

Un événement invitant à rassembler des personnes de tous âges et de toutes communautés  afin de « danser avec une intention »

Soutenus par le rythme des percussions placées au centre,                                                   les participants sont invités à courir, marcher ou simplement                                  rester debout dans une série de cercles concentriques  qui créent                                           un mandala en mouvement. L’ensemble forme une danse où                                       chacune des personnes peut bénéficier de l’énergie collective pour partager                                       son engagement pour sa vie, son territoire et la planète.

                                                                                                                                       

"La Planetary Dance est un rituel de danse contemporaine pour soigner et régénérer des communautés de personnes, créé par la visionnaire de la danse, internationalement reconnue qu’est l’américaine Anna Halprin. La Planetary Dance n’est pas un spectacle de danse mais une danse qui, dans son intention, invite chaque personne à y participer activement en s’y engageant avec tout son être. 
Des personnes de tous âges et toutes conditions se sont rassemblées dans cette forme universelle et accessible à tous au cours des 30 dernières années, en dansant pour la paix avec la Terre et pour la paix au sein de leurs communautés.

La Planetary Dance est un mandala en mouvement fait de personnes qui marchent et courent en plusieurs cercles concentriques tout en marquant les 4 points cardinaux. Ainsi nous sommes tous en mouvement avec nos intentions individuelles, comme un chœur ; cœur unifié au rythme du tambour, nous devenons un corps collectif où chaque pas sur cette Terre est une prière de guérison.

Dans ces grandes danses de groupe, j'ai remarqué qu'un phénomène exceptionnel se produisait de façon récurrente. Lorsque qu'un nombre suffisant de participants se meuvent ensemble au même rythme avec un objectif commun, ils se trouvent comme transportés par une force étonnante et un rythme extatique. Tous évoluent progressivement comme si ils formaient un seul corps, non que leur mouvement soit uniforme, mais grâce à un réseau de liens profonds qui se tissent entre eux. Dans ces mouvements archétypes, le groupe semblait dessiner les contours et les structures d'un organisme plus vaste animé par un corps-pensée ou un esprit collectif et communiquant avec lui. Cette activité de groupe à grande échelle est un phénomène ancien dans la danse. Dans toutes sortes de civilisations à travers le monde, on a canalisé le pouvoir d'un tel esprit collectif pour provoquer la pluie, pour chasser, pour faire prospérer les récoltes et initier les jeunes. Ce pouvoir peut régénérer, inspirer, enseigner, créer et soigner. "

Anna Halprin (traduction Elise Argaud & Denise Luccioni)